Anne with an E

Publié le par BelleLey

Anne with an E

L'histoire d'une jeune fille adoptée qui se bat envers et contre tout pour se faire accepter et gagner l'affection de son nouvel entourage. En 1890, une adolescente qui a été maltraitée des années durant en orphelinat et par un chapelet de familles d'accueil atterrit par erreur dans le foyer d'une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie et celle de leur petite communauté grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante.

Anne with an E est tiré du roman de Lucy Maud Montgomery appelé Anne aux pignons verts (Green Gables). J'avoue que je ne connaissais pas du tout ce livre, mais je serai curieuse de le découvrir.

J'ai longuement hésité avant de me lancer dans cette série. J'avais peur de me retrouver plonger dans une sorte de remake des malheurs de Sophie que j'ai un peu trop vu enfant. Finalement c'est le format court - 7 épisodes- qui m'a convaincu. Je me suis dit au pire si ça ne me plait pas ce sera quand même vite regardé.

Je vais être honnête : au début Anne m'agaçait prodigieusement. A plusieurs reprises j'ai failli m'exclamer : "Mais elle va pas la fermer !". Je me suis contenue heureusement, j'aurais eu l'air fine à crier, seule, au milieu de mon salon. Comme Marilla, je me suis peu à peu prise d'affection pour la jeune fille. Son expérience de la vie, bien plus négative que positive jusqu'ici, va à la fois la desservir et lui être d'une grande aide. Son imagination et sa volonté de rester optimiste l'aident dans les moments durs et ils sont assez nombreux. Sa débrouillardise et ses connaissances au-delà de son âge lui seront également très utiles. Sa bavardise, quant à elle, lui causera bien des ennuis, de même que son ignorance des us et coutumes. Cela fait cependant partie de son charme et on ne peut pas résister très longtemps à cette gamine émouvante qui ne cherche qu'à bien faire et à être aimée.

Anne with an E

Il faut souligner le talent d'Amybeth McNulty qui arrive à délivrer ses nombreuses lignes avec justesse et candeur. Anne n'est cependant pas le seul personnage qui nous émeut. Matthew, aussi réservé soit-il, aime Anne de tout de son coeur et lui montre avec les moyens qu'il connait : des cadeaux, des mots gentils. Marilla, qu'on croyait de glace dans le pilot, fond peu à peu devant la gentillesse et les bonnes intentions de la jeune fille. L'amitié entre Anne et Diana est également très touchante, de même que la relation inqualifiable entre Anne et Gilbert.

Anne with an E c'est des personnages, des intrigues qui vous feront pleurer ou vont feront rire. En tout cas cette série ne vous laissera pas de marbre, je vous l'assure ! Je sais que j'attends la saison 2 avec impatience.

Musique du générique

Publié dans série

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article