GLOW

Publié le par BelleLey

GLOW

Ruth Wilder, une actrice en mal de notoriété, trouve dans le monde du lycra et des paillettes du catch féminin une dernière chance de se faire un nom. Obligée de travailler avec douze marginales d'Hollywood, Ruth est aussi en concurrence avec Debbie Eagan, ancienne actrice de soap.

GLOW ou Gorgeous Ladies of Wrestling est la nouvelle série de Netflix qui s'inspire d'un véritable show télévisé des années 80 mettant en scène des catcheuses.

Pour être honnête je n'étais pas sûre que le sujet me plaise mais le trailer et les discussions autour de la série m'ont rendu curieuse. J'ai donc regardé les dix épisodes de trente minutes en une journée pour pouvoir vous en parler. Je ne peux pas dire que GLOW est extraordinaire, ce serait mentir. Même si c'est chouette de voir un cast presque entièrement féminin montrait que les femmes peuvent faire tous ce que les hommes font, ça ne suffit pas à nous captiver. Les épisodes sont inégaux. Certains, comme le dernier, sont passionnants et d'autres sont plutôt ennuyeux. A plusieurs reprises j'ai eu envie de coller une baffe à Alison Brie qui m'exaspérait avec ses monologues et son accent russe. Si c'était censé être drôle alors c'est loupé. Ensuite on a le personnage de Debbie qui fait la gueule et la diva pendant toute la saison, on a du mal à sympathiser avec elle. On se demande juste comment son mari a pu la supporter si longtemps. Les autres personnages passent vite au second plan, à part peut-être Sam. Passés les premiers épisodes ils n'ont même plus d'intrigue à eux.

 

GLOW

Je dois nuancer un peu mon propos avec ce qui sont pour moi les points positifs de la série. Le rôle de Ruth en tant que "vilain" est de se faire détester du public. Elle réussit cela à merveille et malheureusement pour elle, elle parvient aussi à se faire haïr dans sa vie privée. Malgré tout on finit par voir au-delà de son perfectionnisme. On s'aperçoit qu'elle recherche la validation des autres, elle veut être aimée mais arrive au résultat contraire en essayant de trop bien faire. C'est quand elle arrête d'essayer, quand elle se montre vulnérable qu'elle devient enfin touchante. Je pense notamment à la scène de l'hôpital avec Sam que j'ai beaucoup aimé. 

J'ai commencé à plus apprécié Debbie quand elle a arrêté de croire que le catch était stupide et qu'elle était meilleure que tout le monde. Elle était top dans le dernier épisode où elle s'émancipe enfin de l'influence de son mari. Les deux personnages principaux (Debbie et Ruth) ont plein de défaut, trop peut-être au début du show. On met longtemps à véritablement les apprécier au risque de perdre quelques spectateurs en route.

Cette première saison est en demi-teinte pour moi, j'ai aimé découvrir l'univers du Catch mais il y avait tout de même pas mal de défauts.Malgré cela on passe un bon moment devant cette série et puis elle se regarde assez vite. Pas de coup de coeur pour GLOW mais de l'espoir. L'espoir, s'il y a une saison 2, d'avoir des personnages secondaires plus creusés, plus d'émotions et des épisodes de meilleure qualité avec une histoire qui va plus loin que "ma meilleure amie a couché avec mon mari". Et vous ça vous a plu ?

Publié dans série

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article