La Belle et la Bête

Publié le par BelleLey

La Belle et la Bête

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S'étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d'amour pour elle, mais victime d'une terrible malédiction.

Je crois que ce film était un de ceux que j'attendais avec le plus d'impatience cette année. Difficile alors avec d'aussi grandes attentes de ne pas être déçue une fois confrontée au résultat. Et pourtant La Belle et La Bête ne m'a pas déçue, au contraire, il m'a émerveillé. J'en ai pris plein les yeux avec les magnifiques décors et effets spéciaux. Le casting est excellent (Emma Thompson, Dan Stevens, Luke Evans, Ian McKellan, Ewan McGregor) mais ne nous leurrons pas celle qui crève l'écran c'est Emma Watson.

La Belle et la Bête

Elle incarne à la perfection une Belle pleine de charme, d'innocence et de force aussi. C'est une des rares héroïnes de Disney qui ne cherche pas à se marier et à vivre tranquillement. Elle veut plus que cette vie, elle veut de l'aventure et elle a le courage de le dire, même si ça la marginalise. Aucune autre actrice n'aurait convenu pour ce rôle, j'en suis persuadée, et puis il faut dire qu'Emma a une très jolie voix.

Cela m'amène aux chansons du film qui sont pour moi beaucoup trop nombreuses. Elles cassent souvent le rythme, empêchent l'histoire d'avancer, sans compter qu'elles arrivent comme un cheveux sur la soupe. Je ne suis pas contre quelques chansons mais en avoir un peu moins aurait encore amélioré la qualité du film. Ce n'est bien sûr que mon avis. 

Une chose est sûre après avoir vu La Belle et la Bête on sort de la salle avec le sourire aux lèvres et le sentiment d'être revenu en enfance, bref un vrai conte de fée. Le film est vraiment pour tout le monde donc foncez !

Publié dans film

Commenter cet article