Jamais contente

Publié le par BelleLey

Jamais contente

Mon père est atroce, ma mère est atroce, mes sœurs aussi, et moi je suis la pire de tous.
En plus, je m’appelle Aurore.
Les profs me haïssent, j’avais une copine mais j’en ai plus, et mes parents rêvent de m’expédier en pension pour se débarrasser de moi. 
Je pourrais me réfugier dans mon groupe de rock, si seulement ils ne voulaient pas m’obliger à chanter devant des gens.
A ce point-là de détestation, on devrait me filer une médaille.
Franchement, quelle fille de treize ans est aussi atrocement malheureuse que moi ?

Non ce n'est pas un film sur ma vie, mais ça pourrait l'être avec ce titre. Jamais contente est un film d'Emilie Deleuze, c'est l'adaptation du livre éponyme de Marie Desplechin. Si vous me suivez régulièrement (sur Twitter ou sur mon blog) vous savez que je regarde très peu de films français. Dès que je vois les noms de Dany Boon ou de Kad Merad j'ai tendance à m'enfuir en courant. J'avais cependant bien aimé Tamara avec Rayane Bensetti, alors en voyant la bande-annonce de Jamais contente, qui était pas mal, je me suis dit pourquoi pas ?

Je ne suis clairement pas aller voir le film pour le casting - je ne connaissais personne (à part Alex Lutz de nom)- mais je suis ressortie de la salle avec le nom de Léna Magnien en tête. La jeune fille joue Aurore,13 ans, qui vit pour provoquer et qui fait toujours, je dis bien toujours, la gueule. La jeune actrice, qui fait ses débuts ici, incarne ce rôle à la perfection. Elle exsude la nonchalance, la provocation, ça lui va comme un gant. Si l'histoire est explorée avec humour, les parents dans la salle ont quand même du être soulagés de n'avoir pas un ou une ado comme ça à la maison. Je ne plaisante qu'à moitié car Aurore est assez horrible avec ses parents, sa mère en particulier. Mais tout cela n'est que la surface du film. Il s'agit en fait d'une ado qui se cherche, qui se sent invisible face à une soeur qui réussit à l'école et une autre qui est sur le point de se marier, elle fait donc tout pour être vu. Des difficultés scolaires, pas beaucoup d'amis, des histoires de garçons, énormément de questions...Ca parait dérisoire aux parents mais ils ne se rendent pas compte combien c'est important pour les ados qui sont, il faut le dire, assez égocentriques de nature. Jamais contente montre qu'il ne faut pas s'arrêter aux bravades et aux provocations, il faut voir au-delà. On voit aussi comment grâce à la musique Aurore s'ouvre un peu et peut relâcher toute l'anxiété que l'on ressent à cet âge.

Bon ça a l'air sérieux tout cela mais n'oublions pas qu'il s'agit d'une comédie comme vous le verrez dans la bande-annonce. C'est un film pour tout public, je suis d'ailleurs allez le voir avec ma mère et elle a aimé aussi. Il y a pas mal d'autres films au cinéma en ce moment mais allez le voir si vous en avez l'occasion. Il est vraiment sympa.

Publié dans film

Commenter cet article