The OA

Publié le par BelleLey

The OA

Prairie Johnson réapparaît après sept ans d'absence. Disparue subitement, l'enfant était aveugle ; à son retour, elle ne l'est plus. Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? C'est ce que vont tâcher de découvrir son entourage, la science et même le FBI

Vous aimerez ou vous détesterez. Une chose est sûre The OA ne vous laissera pas indifférent. Dernière série Netflix en date, The OA est l'oeuvre de Brit Marling (qui tient le rôle de Prairie) et de Zal Batmanglij. Brad Pitt, quant à lui, est producteur exécutif. 

Je ne sais pas trop comment vous parler de cette série car elle est vraiment unique en son genre. Le pilot est un petit peu long (1h10) et les choses mettent un peu de temps à se mettre en place. Malgré tout je trouve qu'on est vite happé par l'histoire. On veut savoir ce que veut dire The OA (il faudra attendre l'épisode 4 pour cela), où elle était pendant ces sept dernières années et surtout comment elle a retrouvé la vue. Même si toute la partie sur sa disparition est plus qu'intéressante (Jason Isaacs est très bon), ce n'est pas ça qui m'a le plus interpellé. Non ce que j'ai aimé c'est voir ces six personnes que tout oppose, se rapprocher petit à petit jusqu'à devenir presque une famille. Finalement même s'ils sont libres, ils sont prisonniers de leurs vies : Steve n'arrive pas à sortir de sa spirale auto-destructrice, Alfonso doit se charger de tout chez lui, BBA a une vie triste et monotone... Peu à peu ils changent au contact de The OA et c'est ça qui est le plus intéressant pour moi.

The OA

La série a sans conteste un côté philosophique, religieux presque dans sa manière d'explorer la notion de l'au-delà. Ca aurait pu me répugner dans un autre contexte mais là c'est tellement bien fait que ça ne m'a pas gêné du tout, au contraire. Le show explore aussi les conséquences d'une longue captivité. On se rend compte que ça devient un état d'esprit, que même si on est libre on se sent toujours prisonnier, soumis.

The OA est tellement confiance, sûre d'elle-même quand elle raconte son histoire au groupe mais quand elle est avec ses parents, quand elle est juste Prairie, tout est différent. Alors, même si on a envie de croire à son récit, à ses histoires de prémonitions, on en vient à douter : est-ce que tout cela est vrai ou a-t-elle simplement perdu l'esprit ? C'est un des autres mystères de la série, à vous de décider ce en quoi vous voulez croire.

Cette série a une dimension éthérée qui m'a beaucoup plu, c'est particulièrement visible dans la scène de la cafétéria (ma scène préférée) de laquelle émane une grâce incroyable. Elle a suscité chez moi une véritable émotion. Regardez-là si vous le souhaitez, laissez vous porter par la musique. 

Je vous conseille de regarder The OA et que vous aimiez ou pas, revenez en parler ici si vous le souhaitez, ce sera agréable d'échanger nos avis. Et ne vous inquiétez pas, je ne vous fustigerez pas si vous n'êtes pas d'accord avec moi.  Ici tout avis est légitime. 

Soundtrack

Je vais retenir de The OA de très belles musiques qui véhiculent l'émotion à merveille. J'aurais voulu vous mettre la musique d'une des dernières scènes qui est juste magnifique mais on ne peut la trouver nulle part pour l'instant. Je vous mets cependant quelques titres qui devraient vous plaire.

Publié dans série

Commenter cet article

Sweet Judas 23/03/2017 21:52

Bon, alors je suppose que je vais être celle qui vient avec ses gros sabots pour dire que The OA ne m'a absolument pas touchée... En aucune façon. Pour tout dire, je la trouve même franchement surestimée, comme si elle se cachait derrière son ambiance éthérée et son style narratif obscur. Les personnages n'ont ni relief ni profondeur, excepté Prairie (et j'ai beaucoup de mal avec son côté "femme-enfant" qui a l'air de débarquer de nul part à chaque gros plan sur son visage).
Je suppose que le tout est beaucoup trop mystico-mystique pour moi... En comparaison (oui, comparaison personnelle donc absolument pas objective ou forcément très utile), j'adore LEGION (sur FX) : là, je n'ai pas l'impression qu'on me balade avec de la poudre aux yeux pour me faire revenir pour l'épisode suivant :-)

BelleLey 23/03/2017 22:11

Je suis fan de Legion aussi. Pas d'inquiétude tu as parfaitement le droit de ne pas aimer

Captain Cook 13/01/2017 16:52

Une pépite.......dans mon top 5 de l'année 2016 (qui est arriver tardivement) !

BelleLey 13/01/2017 16:53

Un des coups de coeur de cette fin d'année