Jem and the Holograms

Publié le par BelleLey

Jem and the Holograms

Alors qu’une jeune femme, perdue dans une toute petite ville, devient du jour au lendemain un phénomène mondial grâce à une vidéo virale, elle et ses trois sœurs commencent une aventure unique qui leur permet de découvrir que certains talents sont trop spéciaux pour être cachés.

Jem and the Holograms est l'adaptation d'une série animée éponyme des années 80 dont personnellement je n'avais jamais entendu parler. Ne me frappez pas, je suis une enfant des années 90 ! Le film a été un échec au box office, peut-être parce qu'il n'a bénéficié d'aucune promotion, c'est dommage. Moi-même j'en ai entendu parler la veille de sa sortie grâce à Aymeric, un des cinéphiles que je suis sur Twitter.

Le casting est plutôt bon, il nous présente une nouvelle génération d'acteur/chanteur. Dans le rôle principal (Jem/Jerrica) nous avons Aubrey Peeples que vous connaissez sûrement pour son personnage dans Nashville. N'ayant pas encore commencé cette série, je l'ai découverte ici et elle s'est révélée être une très bonne surprise. Hayley Kiyoko (CSI : Cyber, Insidious 3) m'était familière, j'avais déjà entendu ses chansons et c'est d'ailleurs dans un de ses clips que j'avais vu Stefanie Scott pour la première fois (écoutez à l'occasion c'est pas mal https://www.youtube.com/watch?v=I0MT8SwNa_U ). Ensuite on a Aurora Perrineau qui est surtout connue pour être la fille de son père, Harold Perrineau. Ryan Guzman (Heroes Reborn, Sexy Dance) est là pour ces dames. J'avoue que j'étais un peu contrarié de voir Juliette Lewis dans ce film. Je fais un blocage avec cette actrice, je ne sais pas trop pourquoi, je crois que sa tête ne me revient pas. Bref moving on.

Jem and the Holograms

Ne nous leurrons pas, Jem and the Holograms est un feel good movie. Vous n'y trouverez pas de fin tragique mais plutôt des leçons de vie du genre "la famille c'est plus important que tout". Mais attention ce n'est pas du tout une mauvaise chose, on a besoin de film comme ça de temps en temps. Le film est super, on ne voit pas passer le temps, on a envie de chanter et de danser avec les quatre filles. Le film est drôle, divertissant et a un soupçon d'émotions. Je suis une grande amatrice de musique et je n'ai pas été déçue, j'ai adoré toutes les chansons du film (je vous les mets plus bas). J'avoue que je suis bon public pour les films de danse et de chants (pas les films musicaux, Annie -> vade retro satanas) mais celui-ci a de vraiment bonnes qualités. Il aborde les travers de l'industrie musicale (même si ce n'est qu'une trame de fond) et comment on peut acquérir la célébrité du jour au lendemain grâce aux réseaux sociaux. Il traite aussi de quête d'identité, du mal qu'on a à savoir si l'image qu'on montre aux autres est le "vrai nous" (oula je philosophe) et aussi de la difficulté de rester connecté aux gens que l'on a perdu. Bon inutile d'en dire plus, je crois que vous l'aurez compris : j'ai kiffé ma race. ALLEZ LE VOIR.

Ma préférée

Publié dans film

Commenter cet article