White Bird

Publié le par BelleLey

White Bird

Kat Connors a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

Le livre éponyme de Laura Kasischke est particulier, le film l'est aussi mais c'est ça qui fait son charme. Ce n'est pas un long métrage dans lequel il se passe une tonne de trucs. Il se concentre plutôt sur la vie des personnages, sur leurs personnalités. Qu'est-ce qui peut pousser une mère à quitter mari et enfant du jour au lendemain ? Quelle était la relation de cette mère et sa fille et comment cette dernière se remet-elle de cette soudaine disparition ? Ses réponses nous sont données à travers divers flash-back qui apparaissent tout au long du film respectant ainsi le style narratif du livre. C'est un choix judicieux parce que plus le film avance, plus on se demande ce qui s'est passé. Au-delà de ça, c'est l'interprétation d'Eva Green (Eve, la mère) et de Shailene Woodley (Kat, la fille) qui fait le succès du film. Eva Green ne cesse de m'épater depuis qu'elle joue dans Penny Dreadful. Je la connaissais bien avant cela mais si vous êtes familiers avec la série vous savez qu'elle y est épatante. Elle est à nouveau excellente dans ce rôle de femme au foyer qui souffre de se voir vieillir et de voir sa fille devenir la belle jeune femme qu'elle fut elle-même. Shailene Woodley, quant à elle, avait déjà prouvé son talent dans Nos Etoiles Contraires et The Spectacular Now (deux très bons films). Elle réitère la performance dans ce film en étant archi convaincante dans le rôle de Kat Connors.

White Bird

White Bird m'a beaucoup plu vous l'aurez compris. C'était un très bon choix pour commencer l'année et surtout pour commencer le Challenge #FilmDeLaSemaine 2016 (http://benjicinephile.blogspot.fr/2015/12/lefilmdelasemaine2016-ca-recommence.html)

Publié dans film

Commenter cet article