Jessica Jones

Publié le par BelleLey

Jessica Jones

A trente ans, à la suite d'un stress post-traumatique, Jessica Jones, super-héroïne, décide de se reconvertir en détective et ouvre sa propre agence...

Après Sense8 et Daredevil, j'avais plus que hâte de découvrir cette nouvelle série originale Netflix. Je ne connaissais pas du tout cette héroïne mais après l'arrivée de Supergirl cette année, j'avoue avoir pris goût aux super héros au féminin. La présence au casting de Krysten Ritter et David Tennant m'avait enthousiasmé, j'étais par contre beaucoup moins emballé par Rachael Taylor que j'avais trouvé insipide dans Crisis. Elle est cependant remontée dans mon estime avec le rôle de Trish, soeur de coeur de Jessica Jones, qu'elle incarne à la perfection. Ritter et Tennant sont excellents, il n'y a pas d'autres mots. Elle joue à merveille l'héroïne hantée portant poids des conséquences de ses actes sur ses épaules , on s'attache très rapidement à elle. Il interprète avec brio et charisme le rôle de ce méchant sans pitié. Le reste du casting est également un sans faute. J'ai adoré Carie-Anne Moss, j'ai hâte de voir Luke Cage avec Mike Colter et j'ai été charmé par le personnage de Malcolm joué par Eka Darville. Et Rosario Dawson en guest c'était le top.

Comme pour Daredevil, cette première saison a un fil rouge, un "vilain" qui terrorise la ville. Heureusement qu'ils n'ont pas opté pour le format un épisode = une enquête de Jessica, ça aurait été ennuyeux. Ils ont plutôt choisi de nous tenir en haleine à chaque épisode avec la confrontation à distance entre Jessica et Kilgrave. La nature des pouvoir de ce dernier (manipulation mentale) nous fait sans cesse douter de la sincérité des personnages, on le ressent plus particulièrement dans le season finale qui est juste ENORME.

Pour résumer, on a donc un super méchant, une héroïne qui est loin d'être parfaite (elle fait une consommation d'alcool inquiétante et souffre de PTSD) mais qui est très touchante, une BFF d'une incroyable loyauté, un humour décapant, de super scènes de combats, des rebondissements. Bref encore un succès signé Netflix et surtout un gros coup de coeur.J'ai vraiment hâte de voir ce que nous réserve Netflix pour 2016, ça va être dur de faire mieux que l'année qui vient de s'écouler.

Soundtrack

Comme d'habitude, je vous mets quelques titres entendus dans la série et qui m'ont plu. Je ne vous mets pas le générique que je n'ai pas aimé, surtout à comparer de celui de Daredevil que j'avais trouvé génial. Bref bonne écoute et à bientôt pour un autre article.

Ca fait me penser à l'ambiance True Blood

Publié dans série

Commenter cet article

Sweet Judas 24/03/2017 14:15

J'ai beaucoup aimé cette première saison de Jessica Jones (dont je n'avais jamais entendu parler jusque-là). J'ai eu bien moins de mal à accrocher avec cette héroïne-là qu'avec Daredevil, dont j'ai trouvé l'ambiance et l'univers hermétique au possible. Pour les deux séries, j'ai eu beaucoup de mal à maintenir mon intérêt jusqu'au tournant du quatrième épisode... j'ai l'impression que c'est un souci récurrent chez Netflix : on s'emmerde franchement les trois voire quatre premiers épisodes, et puis après ça décolle (enfin, de manière relative, mais les personnages et les enjeux s'emboîtent enfin correctement).

Concernant Jessica Jones, plus précisément, j'ai eu beaucoup de mal avec le personnage incarné par David Tennant : Kilgrave en fait des tonnes (même si c'est voulu et appuyé, moi, ça m'irrite). De même, l'arrivée de Simpson en méchant secondaire tombe un peu comme un cheveu sur la soupe... J'espère qu'on le reverra pas en méchant principal en deuxième saison ^^