L'Epreuve

Publié le par BelleLey

L'Epreuve

Rebecca est une photographe de guerre de renommée internationale. Alors qu’elle est en reportage en Afghanistan pour suivre un groupe de femmes qui préparent un attentat suicide, elle est gravement blessée par l'explosion d'une bombe. De retour chez elle en Irlande, pour se remettre de ce traumatisme, elle doit affronter une autre épreuve. Marcus, son mari et Stéphanie, sa fille ainée de 13 ans, ne supportent plus l’angoisse provoquée par les risques que son métier impose. Rebecca, qui est déchirée entre les souffrances qu’elle fait subir à ses proches et sa passion de photoreporter, doit faire face à un ultimatum : choisir entre son travail et sa famille. Mais peut-on vraiment échapper à sa vocation, aussi dangereuse soit-elle ? Renoncera t-elle à couvrir ces zones de combats, et à sa volonté de dénoncer la tragédie humaine de son époque ?

Attention spoilers

Plus je vois des films avec Juliette Binoche, plus j'aime cette actrice. Aussi quand j'ai vu la bande-annonce de L'Epreuve je n'ai pu m'empêcher d'aller voir le film et d'embarquer ma mère dans l'aventure.

Après deux heures que je n'ai pas vu passer, je suis sortie de la salle satisfaite, mais en même temps frustrée que ce soit fini, mais surtout je suis sortie émue. Quelle belle et triste histoire. Pendant tout le film on suit Rebecca, photographe de guerre, qui est déchirée entre rester avec son mari et ses filles et retourner en zone de guerre prendre des photos. Si elle aime sa famille de tout de son cœur, il lui est quasiment impossible de vivre une vie normale après avoir été témoin des choses horribles qui se déroulent dans le reste du monde. Elle se doit d'alerter les gens de ces atrocités avec ses photos même si pour cela elle doit risquer sa vie. Comme elle le dit elle-même "parfois le plus dur c'est de rester à la maison".

L'Epreuve

Son mari est interprété avec brio par Nikolaj Coster-Waldau. Il aime sa femme mais il ne peut pas passer sa vie à attendre un coup de fil annonçant sa mort et puis il doit penser à ses filles dont il est souvent le seul à s'occuper. Lauryn Canny, qui joue le rôle de Steph, m'a impressionné, je l'ai trouvé très bonne. On retrouve dans un petit rôle Maria Doyle Kennedy, que l'on connait surtout pour son personnage de Siobhan dans Orphan Black. Le jeu de Juliette Binoche était excellent, elle a su nous transmettre les sentiments complexes de Rebecca avec une incroyable justesse. La photographe fait passer sa famille en second mais on arrive pas à lui en vouloir car ce qu'elle fait est tellement important, même sa fille comprend cela ("they need her more than i do").

L'Epreuve

Le film est très beau mais deux scènes m'ont particulièrement touché. On a l'impression que Rebecca est toujours très professionnelle quand elle prend des photos, on sent que sur le moment elle ne s'autorise pas à ressentir quoi que ce soit. A deux reprises cependant, elle ne peut masquer ses sentiments. Au début du film quand elle voit les enfants à côté de la bombe elle ne peut s'empêcher de les prévenir pour qu'ils s'écartent du danger sauvant de ce fait un grand nombre de personnes. Enfin à la fin du film, elle est tout simplement horrifiée de constater le jeune âge de la kamikaze, qui ne doit pas être plus vieille que sa fille. On voit qu'il lui est très difficile de prendre des photos. Cette fois elle ne commet pas la même erreur, elle ne monte pas dans la voiture, au lieu de ça le poids de tout ce qu'elle a vu la fait tomber à genoux et c'est ainsi que le film se termine. J'étais un peu déçue quand le générique de fin a débuté, je voulais que le film dure encore plus longtemps.

Erik Poppe, le réalisateur, a lui même été photographe de guerre, c'est pour ça je pense que le sujet a été traité avec tant de justesse dans ce film. L'Epreuve est un très beau film porté par l'excellente Juliette Binoche, je vous le conseille vous ne le regretterez pas.

Publié dans film

Commenter cet article

Alexandre Pawa 17/05/2015 16:37

Superbe film abec une Juliette Binoche toujours excellente tout comme Lauryn Canny. Ça fait plaisir de voir Nikolaj Coster-Waldau dans ce genre, il est très bon même si un peu moins présent que les deux premières
Plusieurs scènes m'ont marquées:
-l'ensemble de la première scène est bluffante du début oú on se demande qui est cette femme dans le trou jusqu'à l'explosion de la bombe
-le voyage au Kenya et surtout le moment oú ça part en vrille et oú Rebeccah abandonne Steph pour aller prendre des photos des exactions commises
-quand son mari se rend compte de ce qui s'est passé et qu'elle essaie de prendre ses deux filles puis qu'elle se rend compte qu'elle a fait sa plus jeune se faire dessus
-la discussion entre Rebecca et Steph dans la voiture
-le discours de Steph lors de son spectacle
-la dernière scène et surtout le dernier plan
Y en a d'autres qui m'ont marqué tellement le film est maîtrisé par Erik Poppe de main de maître mais bon je vais pas toutes les citer, autant voir le film mdr

BelleLey 17/05/2015 16:43

Je les ai pas toutes mises mais c'est vrai que les scènes dont tu parles m'ont aussi touché. Sa pauvre fille qu'elle laisse toute seule pour aller prendre des photos et risquer sa vie. C'est chaud mais en même temps on comprend pourquoi elle fait ça. J'étais persuadée qu'elle était morte la fille dans le trou au début, c'est sûrement pour qu'elle soit enterrée à un moment parce que bon après ce n'est plus trop possible.