A la poursuite de demain

Publié le par BelleLey

A la poursuite de demain

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

Attention spoilers !

J'avais beaucoup aimé Britt Robertson dans Life Unexpected, j'étais donc curieuse de la voir dans une grosse production comme celle-ci. Si j'aime toujours l'actrice, je ne peux pas en dire autant du film. A la poursuite de demain est loin, très loin, d'être le meilleur Disney. Peut-être suis-je un peu idiote mais je n'ai pas tout compris à l'histoire. Et si a 25 ans je n'ai pas tout saisi de l'intrigue, je souhaite bon courage aux plus jeunes spectateurs. Le titre original est TomorrowLand, on nous fait miroiter un monde presque magique mais au final on ne le voit pas plus de 20 minutes à tout casser et il n'a vraiment rien d'extraordinaire.

Les Audio-Animatronics comme Athena choisissent des rêveurs mais pourquoi ? Avec Casey c'est pour réparer le moniteur, j'ai bien compris ce point mais quand Frank reprend les commandes pourquoi cherche-t-il encore des rêveurs ? Juste pour créer des merveilles technologiques ? Si c'est juste ça, bonjour l'intrigue à deux balles ...

A la poursuite de demain

Qui dit Disney, dit film familial. Il est donc logique de trouver des touches d'humour par si, par là. Le problème c'est que je me suis mise à rire à des moments du film pas drôle du tout. La scène où Athéna parle à Frank juste avant qu'elle ne meurt, est supposée être émouvante. Au lieu de ça je me suis marrée parce que ses tics de robot défaillant rendait le tout un peu ridicule. Sans compter que le personnage de George Clooney est amoureux d'une fillette d'environ douze ans, c'est un peu creepy. Beau message de la part de Disney.

Le film reste "sympatoche", on prend plaisir à voir Britt Robertson se manger des murs dans la figure toutes les deux secondes. Plus sérieusement, j'espère que ce film lui ouvrira des portes, elle a montré tout l’étendue de son talent dans Life Unexpected mais pas dans ce film malheureusement.

Britt Robertson dans Life Unexpected

Britt Robertson dans Life Unexpected

Espérons juste qu'elle choisisse de meilleurs films à l'avenir. Quant à Hugh Laurie et George Clooney, j'ai envie de dire : what the hell ? Ils n'ont pas trouvé mieux ?

Bref ce film est une grosse déception. Il est regardable mais il est loin de nous laisser satisfait. A voir une fois mais certainement pas deux.

Publié dans film

Commenter cet article