The November Man

Publié le par BelleLey

The November Man

Il n'y a pas pire ennemi que celui que l'on a formé. Peter Deveraux est un ex-agent de la CIA réputé pour sa redoutable efficacité et un passé trouble. Contacté pour assurer la protection d’Alice Fournier, responsable d'un centre d'accueil pour réfugiés, dont le témoignage pourrait compromettre l'un des favoris à l'élection présidentielle russe, Devereaux comprend rapidement qu’il a été manipulé et qu’il est devenu la cible de son ancien élève, David Mason…

The November Man ne part pas d'une idée très originale. La rivalité entre le maître et le professeur, un traître à la CIA, tout cela est du déjà vu. La fin est en plus assez prévisible, c'est dommage.

Pierce Brosnan est un héros vieillissant, qui dans ce film n'est même pas un héros -pour info, il tranche l'artère fémorale d'une pauvre fille qui n'avait rien demandé à personne. Il est en colère, il veut tuer tout le monde, ce n'est pas sans rappeler Liam Neeson dans Taken. Brosnan est assez fade dans ce film.

The November Man

Luke Bracey est un inconnu pour moi et ce n'est pas avec ce rôle que je vais retenir son nom. Il m'a tellement marqué que je n'arrive pas à trouver quoi que ce soit à dire sur lui ...

The November Man

J'ai trouvé Olga Kurylenko meilleure que c'est deux collègues masculins, après ce n'est quand même pas un rôle à oscar. Ce n'est pas non plus si différent du rôle qu'elle avait dans Hitman, là aussi le gars l'a laissé à la gare. En fait, j'attends encore de la voir dans un rôle plus substantiel.

The November Man

On en arrive à Eliza Taylor, qui après le season finale de fou de The 100, est la raison pour laquelle j'ai regardé ce film. Son rôle n'est pas si important que ça, elle a deux grandes scènes : une scène de sexe, et une scène où elle est menacée et blessée par Brosnan. Je ne peux pas trop la juger sur ça, de toute façon je serai incapable d'être objective vu que je l'adore.

Il y a un gros défaut dans le film concernant son personnage. Après qu'elle soit montée dans l'ambulance, on ne la revoit plus, on ne sait pas si elle a survécu ou si elle est morte. Il aurait suffi d'une ligne pour que l'on soit fixé, j'ai trouvé incroyable qu'ils ne se donnent même pas la peine de faire ça.

The November Man est un film d'action qui ne sort pas du lot. Il est quand même divertissant et le fait qu'il ne dure pas trop longtemps est un plus. Il ne mérite cependant pas la suite qu'il va avoir. Ce n'est pas vraiment une surprise vu la tendance à surexploiter les personnages et les histoires quand un film aurait suffi (cf Taken).

Publié dans film

Commenter cet article

Alexandre Pawa 21/03/2015 21:27

Loin d'être le film qui m'a marqué le plus l'an dernier au cinéma

BelleLey 21/03/2015 21:51

Je l'ai surtout regardé pour Eliza Taylor c'est vrai que c'est pas le film du siècle