The 100 : saison 1

Publié le par BelleLey

The 100 : saison 1

Après une apocalypse nucléaire causée par l'Homme lors d'une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l'Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant...

Alors que l'avant-dernier épisode de la saison 2 nous laisse en état de choque et dans l'attente de ce qui s'annonce comme le meilleur épisode de la série, je reviens sur les débuts de ce show de la CW.

Au premier abord on peut croire que c'est une série uniquement destinée aux ados mais rien n'est plus faux. The 100 surfe sur la vague de popularité des dystopies, certes, mais l'intrigue, l'intensité des relations entre les personnages, l'atmosphère de constant danger montrent que the 100 est pour tout le monde. Tous les ingrédients sont réunis pour nous rendre totalement accros : rivalité, amour naissant et triangle amoureux, découverte d'un nouveau monde et de ces nombreux dangers.

Mais ce sont les personnages qui font qu'on ne peut plus se passer de notre épisode hebdomadaire. Chaque personnage agit selon ses propres codes moraux et très vite on réalise qu'ils ont tous de bonnes raisons d'agir comme ils le font. Clarke, interprétée par la belle australienne Eliza Taylor, en est la parfaite illustration.

The 100 : saison 1

"Your instinct will tell you to take care of everybody else first" (ton instinct te dira de prendre soin des autres d'abord). C'est ce que dit Abby Griffin à sa fille et c'est ce que Clarke ne cessera de faire au détriment de sa propre sécurité et malgré ce que certaines de ses décisions lui coûteront. C'est la seule qui essaye toujours de faire ce qui est juste et qui agit de manière totalement désintéressée. Elle est sans conteste mon personnage préféré.

Bellamy (Bob Morley), par exemple, rejoint le vaisseau pour être avec sa soeur Octavia mais s'il veut commander et forcer les autres à enlever leur bracelet c'est uniquement pour se protéger. C'est ce qui motive la plupart de ses choix dans les premiers épisodes. Il change peu à peu au contact de Clarke, à qui il cède progressivement le pouvoir. Je ne vais pas parler de tous les personnages un par un ce serait interminable. Mais il est intéressant de voir que les femmes ont la part belle dans the 100, elles sont en position de force. Elles dominent de par leur pouvoir, leur indépendance et leur caractère. Clarke, Raven, Abby, Octavia et Anya règnent en maître dans cette première saison (littéralement pour certaines).

The 100 : saison 1

L'action se déroule en parallèle dans deux endroits différents : la Terre et l'Arche. C'est intéressant de voir combien les actions des uns impactent la vie des autres. C'est très bien construit.

Dans cette première saison suspense, combats, rebondissements et émotions sont au rendez-vous. Quand le générique de fin de l'épisode 13 défile devant nos yeux une certitude nous habite : on regardera la saison 2, on ne vivra (presque) que pour ça. On entend presque la voix d'Octavia disant "We're back bitches". Si vous ne connaissez pas encore cette série ( est-ce seulement possible ? ) dépêchez vous de la regarder !

La saison 2 est mille fois mieux à tous les niveaux. Honnêtement je ne sais pas si je vais survivre au season finale, surtout après avoir vu ça.

The 100 : saison 1

Soundtrack

J'ai beaucoup aimé la B.O de The 100, elle est moderne, émouvante et très appropriée aux scènes qu'elle illustre. Je vous mets quelques titres n'hésitez pas à demander si j'en ai oublié.

Episode 1, très beau titre

Gros coup de coeur pour cette chanson de l'épisode 2

Episode 8

Et enfin dans l'épisode 13

Publié dans série

Commenter cet article

Tchoune82 11/06/2015 11:57

J'ai trop aimééééééé la saison 1 et j'ai effectivement trop hâââââte de voir la 2. J'ai surtout aimé l'évolution de Clarke, pas fan spécialement de sa trombine, je craignais "je suis la gentille on ne fera de mal à personne" et petit à petit un côté sombre et hargneux apparait, top !