Selma

Publié le par BelleLey

Selma

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

Si de nombreux réalisateurs se sont intéressés à ce projet, c'est finalement la réalisatrice afro-américaine Ava DuVernay qui a obtenu la direction de Selma. Il s'agit seulement de son troisième film mais c'est la première fois qu'elle a un budget aussi conséquent (20 millions de $) qui relativement est assez petit pour une production américaine. Elle retrouve ici deux acteurs de son film précédent (Middle of Nowhere) : David Oyelowo (Martin Luther King) et Lauraine Toussaint (Amelia Boynton). DuVernay est plutôt bien entourée avec Oprah Winfray qui produit et joue dans le film, et Brad Pitt qui co-produit.

Ava DuVernay

Ava DuVernay

On a beaucoup reproché à la réalisatrice son manque de véracité historique, notamment concernant le Président Lyndon Johnson. Mais comme elle l'a si bien dit par la suite, Selma n'est pas un documentaire et elle n'est pas une historienne mais une conteuse.

Ce n'est pas la politique qui importe dans Selma c'est les gens. C'est aussi ce pour quoi ils se battent ( de manière non-violente) et ce qu'ils font pour l'obtenir. Ce n'est pas juste un film sur Martin Luther King. Et malgré quelques longueurs, c'est ce que ce film arrive à faire passer avec émotion et justesse. On est touché par leurs convictions, on est choqué par la violence dont ils sont victimes. Les scènes de l'explosion et de l'attaque sur le pont sont assez dures à regarder mais elles sont nécessaires pour comprendre les conditions de vie des personnes noires en 1965.

Selma

Il faut saluer le travail de David Oyelowo qui, non seulement s'est transformé physiquement pour le rôle, mais qui a également fait un incroyable travail pour obtenir une voix et une diction semblables à celles de Martin Luther King. Les autres acteurs sont tous très bien (sauf Tim Roth qui me sort par les yeux ) mais aucun d'eux ne sort véritablement du lot. On notera quand même pour l'anecdote que c'est la deuxième fois que Carmen Ejogo incarne Coretta King.

Selma

Selma est un très beau film qui ne laisse pas le spectateur indifférent. Une histoire, et non pas l'Histoire, nous est racontée avec justesse et émotion. C'est sans conteste un film à voir.

Soundtrack

Selma a gagné l'Oscar de la Meilleure Chanson Originale avec Glory de Common et John Legend. Après l'avoir entendu pendant le générique, je dois dire que le prix est amplement mérité.

Publié dans film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alexandre Pawa 21/03/2015 21:42

Je t'ai déja tout dit sur Twitter mais j'étais obligé de m'exprimer à chaud. Plus que le film, c'est la cause qui me tient à coeur. Personne n'est parfait mais la race est tellement anecdotique pour moi. Je connais des cons et des gens merveilleux de chaque couleur de peau. Ce film retrace magnifiquement le combat du peuple noir américain vivant dans les états sudistes (oú le KKK règne) non pas pour avoir des droits mais pour qu'on respecte leurs droits. Je m'excuse si j'ai un peu dévié dans mon commentaire mais 10h après l'avoir vu, je quis toujours à chaud. La premiète scène avec le prix Nobel m'a donné la chair de poule mais la seconde m'a tué comme malheureusement les 4 petites filles. Les images d'archive m'ont achevé. La chanson les accompagnait parfaitement. J'avais bien fait de me mettre dans les premiers rangs car quand la lumière est revenue, j'avais encore les larmes plein les yeux et personne ne les a vu comme ça lol. Bref. Ce film m'a pris aux tripes du début à la fin

BelleLey 21/03/2015 21:53

La scène avec les fillettes nous prend totalement par surprise, j'étais en état de choc. C'est vraiment un très beau film.