Continuum : saison 2

Publié le par BelleLey

Continuum : saison 2

A la poursuite de terroristes extrémistes, une flic venue tout droit du futur se retrouve coincée dans le Vancouver de nos jours. Loin de son époux et de son fils, Kiera Cameron concentre dès lors ses efforts sur la traque de ces fugitifs, avant qu'ils ne commettent d'autres méfaits à notre époque. Elle trouve une aide inattendue en la personne d'Alec Sadler, un jeune génie de la science. Et enrôlée dans les forces policières locales, elle forme une alliance avec son nouveau partenaire, le détective Carlos Fonnegra.

Si vous avez lu ma critique de la saison 1 (http://belleley.over-blog.com/2015/03/continuum-saison-1.html ) vous savez que j'appréhendais particulièrement cette seconde saison vu tout le mal que j'en avais entendu dire. Force est de constater que ces ont-dits étaient fondés. Ces nouveaux épisodes sont loin d'être à la hauteur des précédents. Il n'y a plus les petites notes d'humour que j'aimais tant. Ça part dans tous les sens. Les alliances changent toutes les deux secondes, il est difficile de dire qui travaille avec qui. On est inondé de données, tout le monde conspire contre tout le monde. Bref on se croirait vraiment à la foire à la saucisse !

Continuum : saison 2

Mais le pire reste encore le traitement des personnages. Carlos, joué par Victor Webster, est parfois quasiment absent dans certains des épisodes, et quand il est présent il ne sert à rien. Honnêtement s'il n'était pas là ce serait pareil. Certains personnages sont tellement insupportables qu'on a envie des les frapper comme Gardiner ou Julian. Et même ceux qu'on aimait bien sont moins sympathiques, presque impossible à apprécier. L'inspecteur Dillon, par exemple, devient odieux et renonce à tous ses principes du jour au lendemain. Julian, quant à lui, malgré les avertissements de tous, choisit la voie qui fera de lui un des plus grands terroristes de son temps. Même Kiera est devenue égoïste, froide (torturer les gens ne la gène pas plus que ça), elle fait passer son futur avant celui des autres. Tu parles d'un protecteur ...

En plus de ça, les scénaristes nous sortent des liens familiaux improbables : Alex du passé croit que son fils est son père, alors que son père est en fait un de ses ennemis qui finalement se révèle être son allié. Vous suivez ?

Bref du grand n'importe quoi ... Je vais continuer à regarder à Continuum parce que malgré tout j'ai envie de savoir comment l'histoire se termine. Et puis avec un peu de chance, les rumeurs qui disent que la saison 3 est meilleure, sont sûrement fondées elles aussi.

Publié dans série

Commenter cet article